• Il s'agit comme son nom l'indique d'une serre consacré au continent océanique. Les espèces y sont présentées dans diverses volières.

    Pavilion australienOn commence par une grande volière sur la droite qui est consacré à l'écureuil de Prévost. On ne la trouve pas en Australie mais en Indonésie jusqu'en Nouvelle-Guinée.

     

     

     

     

     

    On continue et à la fois à gauche et à droite on a deux volière accueillant une même espèce : le dendrolague de Goodfelow. Ce sont des kangourous arboricoles très rares en parcs animaliers; le Zooparc de Beauval en avait l'exclusivité française jusqu'à l'été 2015.

    Pavilion australienPavilion australien

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pavilion australienJuste après c'est la volière d'une espèce extrêmement rare en parcs zoologique : le dendrolague de Matchie. Le Zooparc est le seul à en présenter en France.

     

     

     

     

     

    Pavilion australienOn continue dans la serre avec une autre espèce unique en parcs zoologiques français : le koala qui aime se nourrir d'eucalyptus et surtout... DORMIR !

     

     

     

     

     

     

    On termine la visite dans la serre par une série d'aquarium consacrés aux récif de la Grande Barrière de Corail. Le fait d'être dans cette serre assez lumineuse est agréable pour prendre des photos.

    Pavilion australienPavilion australien

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pavilion australienPavilion australien


    votre commentaire
  • Il s'agit de la partie du Zooparc de Beauval qui abrite les mammifères prédateurs du parc. On voyagera sur 4 continents dans cette partie du zooparc.

    Plateau des FauvesOn commence la visite par l'enclos des hyènes qui est divisé en deux parties.

     Plateau des Fauves

     

     

     

     

     

     

     On poursuit la visite par l'enclos des lions blancs. Le zooparc était le premier parc à en accueillir en France. Il est possible d'en trouver dans la nature et il se trouve que cette coloration pâle est un atout dans la chasse nocturne...

    Plateau des FauvesPlateau des Fauves

     

     

     

     

     

     

     

      

    En allant vers notre droite, on verra l'enclos des lions blancs par au-dessus et un peu plus loin sur la gauche ce sera au tour des lions fauves d'être visible qui eux sont bien sur plus courant dans les parcs zoologiques. 

    Plateau des FauvesPlateau des Fauves

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plateau des FauvesUn peu plus loin, on trouvera sur notre droite l'enclos des servals, ces petits félins africains reconnaissable à leurs oreilles.

     

     

     

     

     

     

    Plateau des FauvesTrès vite sur notre gauche, on trouvera l'enclos des tigres blancs. Il faut savoir que les premiers tigres blancs d'Europe étaient visibles à Beauval dès 1991 (une très belle année !).

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plateau des FauvesLa visite continue et sur notre droite on peut apercevoir l'enclos des jaguars qui abrite une femelle au pelage noir.

     

     

     

     

     

     

    Plateau des FauvesOn tient notre gauche et justement sur la gauche c'est l'enclos des tigres blancs qu'on a vu plus tôt dans la visite. Assez vite sur la droite on arrive au niveau de l'enclos des tigres de Sumatra. Il abrite un couple qui est récemment devenu parent.

    Plateau des Fauves

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plateau des FauvesOn continue la balade au milieu de ces grands carnivores pour avoir dans l'enclos suivant sur la droite, un enclos "un peu" trop petit pour deux ours bruns européen. Un des deux ours à d'ailleurs été filmé dans le film "L'ours" de Jean-Jacques Anaud.

     

     

     

     

    Sur notre gauche, on retrouve les lions fauves qu'on avait vu d'en haut tandis que sur la droite c'est un autre enclos trop petit qui accueille des pumas, ce félin présent sur tout le continent américain.

    Plateau des Fauves

     

     

     

     

    Plateau des Fauves

     

     

     

     

     

     

     

    On arrive doucement à la fin mais on a droit à un petit intrus dans cette zone avec les porcs-épics.

    Plateau des Fauves

    On termine la visite du secteur par une belle espèce asiatique : la panthère de perse où le mâle est séparé de son fils orphelin de sa mère désormais...

    Plateau des Fauves

    Plateau des Fauves


    votre commentaire
  • Espèces (5/5)
    On y trouve de tout : des félins, des petits comme des grands singes, des rapaces, des herbivores, des marsupiaux, des reptiles, des poissons et surtout des oiseaux. En même temps le zoo a démarré avec des oiseaux (ça me rappelle quelque chose...). On y trouve du classique (lions, zèbres, rhinocéros blanc, iguane, gorilles, etc.) comme du beaucoup moins classique (dendroalgues de Goodfelow et de Matchie, koalas, Panthères nébuleuses, lions blancs, fourmiliers, lamantin, etc.)

    Enclos (4/5)
    Les derniers enclos sont tout simplement superbes, celui des pandas ou panthèrs des neiges est vraiment magnifique (bien plus que Pairi Daiza) par exemple. Ils sont cependant en contraste avec des enclos plus vieux qui font un peu vieillot comme du côté des fauves ou des petits singes, même s'ils ne sont pas vraiment petit pour autant.

    Infrastructures (5/5)
    Les chemins sont en dur, donc pas de risques de boue en cas d'intempérie, il y a des toilettes bien réparties qui évitent de devoir courir à travers le parc pour les rejoindre. C'est la même chose en ce qui concerne les points ourriture/boissons. À noter les moyens mis en oeuvre pour les PMR et leur permettre de bien profiter du Zooparc dans son entiereté.

    Note globale : 14/15

    Coup de ♥ : le spectacle "Maître des Airs", la partie asiatique même si je n'ai pu profiter de la plaine avec les animaux sortis et enfin la serre Australienne.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique